Mon gala de fin d’année au Centre Showtime Danse

 

Hello dancers !

 

Un petit article danse pour vous parler de mon gala de fin d’année. Pour toutes les personnes qui font des activités sportives en club, en association, en centre sportif ou en école, la fin d’année scolaire annonce le gala de fin d’année. Personnellement, j’adore cette période ! En m’inscrivant au Centre Showtime Danse, j’ignorais si j’aurai droit à un spectacle de fin d’année car le centre est tout neuf, il a ouvert cette année et un spectacle peut représenter une grosse contrainte en terme de budget et d’organisation bien qu’il puisse également être une belle vitrine pour attirer de nouveaux adhérents. Toute l’équipe du centre s’est bien battue pour faire plaisir à ses adhérents et aujourd’hui, c’est avec un grand plaisir et déjà une certaine nostalgie (c’est passé trop vite) que je partage avec vous mon expérience.

 

Cette année de danse a été pour moi révélatrice. Jusqu’à maintenant j’ai surtout fait de la danse pour faire du sport sans en avoir l’air et pour m’amuser. Je ne suis qu’à ma quatrième année de danse mais j’ai eu l’impression que cette année a été à la fois plus difficile et plus enrichissante que les autres. Plus difficile pourquoi ? Tout simplement parce que je me suis totalement investie dans mes cours qui sont vite devenus une priorité. Il était hors de question que j’en rate un seul. J’en suis même arrivée à constituer mon agenda en fonction de mes cours de danse et à résister à toutes les propositions de sorties qui tombaient pile poil sur mes heures de cours. Forcément, quand on a un cours de danse le vendredi soir, nombreuses sont les tentations de rater le cours pour passer la soirée avec les copines. Ça m’est tombé dessus comme ça, je ne l’ai pas venu venir, je suis devenue passionnée de danse. Ça y est le mot est lâché. La danse est ma passion ! C’est assez bizarre d’annoncer ça comme ça mais c’est ainsi que je l’ai vécu. J’ai vraiment eu la sensation d’avoir eu un déclic.

Alors qu’avant je faisais du street ragga et de la street dance dans une petite association cergyssoise, cette saison 2014-2015, j’ai voulu reprendre les bases et je me suis inscrite dans un cours de jazz fusion tout en continuant le street ragga qui se rapproche le plus de mon univers. Le deal était simple : un cours pour me faire plaisir et un cours pour améliorer ma technique. Sauf que quand on n’a pas vraiment de bases et qu’on arrive dans un cours de jazz intermédiaire où la plupart des danseuses ont plusieurs années de danse jazz dans les jambes, il faut travailler plus pour réduire la différence de niveau. Pour être honnête, je ne poussais pas trop mes efforts avant cette année car je ne me sentais pas en décalage avec le reste du groupe. Au Centre Showtime Danse la donne a changé. J’ai appris à toujours chercher à m’améliorer. Connaître la choré ne suffisait pas, il fallait améliorer sa technique, son expression corporelle, ses placements… J’ai dû m’accrocher toute l’année pour atteindre un niveau « correct » et me sentir moins en décalage. Ça n’a pas été évident et les premiers mois de cours ont été compliqués. J’ai été tentée plusieurs fois d’abandonner le cours de danse jazz. Mon manque de confiance en moi aidant beaucoup (même un peu trop), je me sentais en dessous des autres et j’avais l’impression de ne pas pouvoir rattraper le niveau. Je me suis accrochée, j’ai travaillé, j’ai vu et revu mes choré, j’ai essayé de prendre en compte toutes les remarques qu’on me faisait et j’ai tenu bon.

Au final, ça m’a permis de progresser autant en jazz qu’en street ragga même si j’ai encore énormément de défauts à travailler pour devenir une bonne danseuse. Mes proches m’ont même félicitée pour mes performances en jazz. Bon ok, il ne sont peut être pas très objectifs mais ceux sont des mots qui m’ont fait chaud au coeur et qui me poussent à poursuivre dans cette voie. Les dernières semaines avant le spectacle ont été assez dures avec beaucoup d’heures de répétition sous la canicule. La fatigue s’accumulait. Certaines ont craqué. Quand je vois le résultat, je suis ravie de m’être investie tout au long de l’année et je ne demande qu’à recommencer. Nous n’avons eu que de bons retours du spectacle, la salle était pleine, c’était dynamique, les élèves et les spectateurs était ravis. L’équipe du centre a super bien géré cette première année et ce premier show. On a eu des guests de qualité : le groupe Mouvmatik et la compagnie Strip ID. Attention, ça ne rigole pas. Voilà quelques photos du gala pour vous donner un aperçu de ce dont je vous parle.

 

Street ragga - CSD
Cours de street ragga niveau inter-avancé
Strip ID Diamond - CSD
Compagnie Strip ID
Strip ID - 50 nuances de grey - CSD
Compagnie Strip ID
Mouvmatik - CSD
Le groupe de Hip Hop Mouvmatik
Hip hop enfant - CSD 3
Cours Hip Hop enfant
Jazz glam - CSD
Cours Jazz Glam niveau inter-avancé
Hip hop house - CSD
Cours de Hip Hop House niveau inter-avancé
Jazz fusion - CSD
Cours de Jazz Fusion niveau débutant
Groupe Chorus line - CSD
Chorégraphie commune à plusieurs disciplines
Chorus Line - CSD
Chorégraphie commune à plusieurs disciplines
Hip hop - CSD 2
Cours de Hip Hop niveau inter-avancé
Classique - CSD
Cours de classique niveau inter-avancé

 

Et voici quelques vidéos :

 

 

 

Je ne peux pas mettre tout le spectacle sur le blog mais j’espère que ce petit aperçu vous a plu et je compte sur vous pour venir me voir danser l’an prochain. En tout cas, ce que je retiens de cette année, c’est que je n’ai jamais autant dansé en un an. Entre les stages de danse, les cours et les répétitions pour le spectacle la petite amatrice de danse qui sommeillait en moi est devenue vraie une passionnée qui ne s’imagine pas arrêter de danser et surtout j’ai fait de belles rencontres. J’ai découvert des filles géniales avec qui on s’est soutenues et que j’ai hâte de retrouver l’année prochaine. En attendant, deux mois de vacances ça fait long alors cet été, je vais essayer de faire des stages sur Paris, j’ai vu qu’il y en avait pas mal et je vous raconterai tout ça sur le blog.

 

PE

 

© photos : page Facebook du Centre Showtime danse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *