Je suis conseillère en image et alors ?

 

Hello tout le monde !

Comme ça fait longtemps que je n’étais pas passée par ce blog, vous m’avez manqué je dois l’avouer. J’espère bien évidemment que vous avez tous fait une très bonne rentrée, la mienne cette année est assez particulière. Oui, je vous l’annonçais ici en début d’année, je suis en pleine reconversion professionnelle.

Je lance mon activité de conseillère en image. Certains me diront « Ouah c’est génial ! » d’autres « Tu es folle ? ». Oui parce qu’il faut préciser que je quitte un CDI pour être à mon compte. Je voudrai d’ailleurs revenir là-dessus. Depuis que je me suis lancée dans ce projet, je ne cesse d’entendre que « je suis courageuse » pour les plus positifs ou que « je n’y arriverai pas car c’est trop difficile ».

C’est une mentalité très « française » d’avoir peur de prendre des risques. Je ne dis pas que se reconvertir est simple et qu’il ne faut pas s’inquiéter des conséquences de ses actes mais dans la mesure où nous savons tous que c’est plus ou moins risqué ne devrait-on pas encourager une personne qui ose plutôt que de ne pas lui faire confiance et la condamner avant même qu’elle ait fait ses preuves ? Si je prends des risques, ça ne regarde que moi, non ? Qu’est-ce que je suis censée faire ? Ne pas prendre de risque et continuer à m’ennuyer dans ma vie professionnelle ? Très peu pour moi. Mon but : me sentir bien dans tous les piliers de ma vie.

C’est dans ce genre de situations qu’on s’aperçoit de l’importance de s’entourer de personnes ouvertes d’esprits et surtout POSITIVES. J’ai fini par fuir les personnes qui ne croient ni en moi ni en mon projet. Effectivement, c’est difficile de se mettre à son compte avec une conjoncture sous tension comme la nôtre mais j’ai fait le choix de créer un emploi à mon image, d’être épanouie dans ce que je fais et de tenter ma chance. Ça ne veut pas dire que je vais faire fortune mais ça m’apportera une nouvelle expérience, je vais rencontrer des gens, aider des personnes à se sentir mieux dans leur peau, à être plus à l’aise avec leur image et je serai plus épanouie, c’est ça mon objectif !

Je ne comprend pas ces personnes qui se permettent de penser que je ne devrai pas faire ce métier sous prétexte que d’autres avant moi ont échoué. Ils ont échoué dans quoi ? Quel était leur objectif ? Nous n’avions ni le même projet, ni les mêmes ambitions. Quand un enfant apprend à marcher, il teste son équilibre et il tombe avant de réussir à marcher, on sait que c’est pour son bien s’il tombe mais il s’accroche et fini par y arriver. Mon projet, je le vois de cette façon. J’essaie cette activité pour trouver mon équilibre, je tomberai peut être, je réajusterai mon projet professionnel jusqu’à ce que j’y arrive.

Je vous encourage tous à aller au bout de vos ambitions peu importe ce qu’en disent les gens ! Seuls vous savez ce que vous valez et ce que vous attendez de votre projet. L’échec n’est pas une fatalité, il permet de rebondir et d’en tirer des apprentissages. Alors foncez ! Entourez-vous de personnes inspirantes, positives et motivantes et réalisez vos rêves !

Je tenais vraiment à vous transmettre ce message positif car ça peut être démoralisant d’entendre des commentaires négatifs et c’est normal d’avoir des coups de mou mais il faut croire en son projet. En tout cas, moi j’y crois et c’est pour ça que j’ai créé mon site internet, n’hésitez pas à y jeter un œil et à me faire des retours car c’est aussi grâce à vous que je pourrai m’améliorer.

Quels sont vos projets, mes chers lecteurs ?

 

Croyez en vous !

A bientôt

 

 

 

4 réflexions sur « Je suis conseillère en image et alors ? »

  1. Tu as raison, il faut croire en toi ! J’ai fait la même démarche que toi (quitter un CDI pour me lancer à mon compte) et les avis, comme toi, ont été partagés… Aujourd’hui, on me dit « que j’ai eu de la chance »… Non, non, lorsqu’on est une femme forte, ambitieuse et que l’on sait ce qu’on veut, on y arrive toujours ! Crois en toi !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *